Perte De Cheveux Traitement Efficace | TOP 10 + GUIDE 2021

Il existe beaucoup de remèdes anti chute et parmi ceux-ci, il y a les traitements les plus réputés et efficaces pour les cheveux. Voyons ensemble ces remèdes anti chute des cheveux et comment ils fonctionnent pour lutter contre la chute du cheveu.

Causes et symptômes de la chute de cheveux

Dans la vie d’un homme ou d’une femme, la perte de cheveux est un événement qui concerne presque tout le monde. Il convient cependant de préciser qu’on en perd en moyenne 100 cheveux par jour, un nombre de cheveux qui peut être légèrement différent lorsqu’un sujet est doté d’une chevelure très fournie ou qu’il a les cheveux fins. Mais à partir du moment où l’on se retrouve avec un éclaircissement important des cheveux, voire une calvitie, comment interpréter ce qui se passe ? Les causes de la perte des cheveux sont multiples et vont des changements de saison à l’alopécie en passant par une alimentation déséquilibrée qui est très dommageable pour le cheveu.

Le cycle de vie du cheveu se compose de trois phases principales : une phase de croissance du cheveu, une phase de repos edu cheveu et une phase de chute du cheveu , le tout s’étend sur une durée moyenne qui varie de 2 ans à 7 ans. Un follicule pileux produit environ 20 cheveux dans toute sa vie puis laisse sa place à un nouveau follicule. Mais qu’est-ce qui détermine le nombre de cheveux qui tombent dans une journée ?

  • Le sexe d’appartenance en tenant compte du fait que les hommes perdent beaucoup plus de cheveux que les femmes. Le problème est plus fréquent chez l’homme que chez la femme.
  • La saison, en automne et au printemps en effet, on assiste à une régénération des cheveux et de la chevelure.
  • Les conditions de santé, c’est-à-dire les sur-consommations de médicaments et les traitements intensifs.
  • Le lavage des cheveux avec des produits agressifs composés de produits chimique et un brossage des cheveux trop énergique qui génère un stress du cheveu et qui peut entraîner une cassure du cheveu .
  • La densité de la chevelure
  • La génétique, de nombreuses personnes ont en effet une prédisposition génétique.
  • Des changements hormonaux qui importent la chevelure

A titre d’information, on considère qu’à partir du moment où le sujet touché constate une perte de cheveux supérieure à 100 cheveux par jour (chez l’homme et chez la femme) et pendant au moins 3 mois, il se trouve alors sans doute devant un vrai souci. C’est la raison pour laquelle, il est utile de s’adresser à un professionnel du secteur qui évaluera la chevelure et dira s’il s’agit d’une vraie pathologie mais aussi du traitement à adopter pour une repousse des cheveux chez les sujets hommes comme femmes.

Lorsque le sujet est jeune, il peut être conseillé de consulter un trichologue dès que les premiers signes de cette perte trop importante de cheveux par jour se manifeste, et ne pas attendre plus de 3 mois. Dès les premiers symptômes de chute de cheveux qui peuvent prendre la forme de brûlures, prurits, pellicules et désquamation du scalp, il est conseillé de suivre les recommandations pour arrêter l’escalade vers un éclaircissement complet et prévenir la chute des cheveux si cela est encore possible.

Nous rappelons aussi que ce phénomène de chute de cheveux n’est pas seulement un facteur esthétique mais également psychologique. Dans la plupart des cas, les sujets confrontés à une chute de cheveux – surtout les sujets jeunes- ont tendance à se renfermer et à renoncer à leur vie sociale. Attention aux faux professionnels qui promettent monts et merveilles pour un traitement contre la chute de cheveux en échange d’une compensation financière mais qui n’ont bien souvent aucune certification homologuée.

Les types de calvities, comme indiqué auparavant, sont différentes selon qu’il s’agit d’hommes ou de femmes, comme l’a démontré le Dr James Hamilton en 1951 à partir des travaux de. L’alopécie androgénétique, par exemple, progresse de manière progressive en touchant les endroits prédisposés á la perte de cheveux que sont chez l’homme le front et les tempes tandis que chez les femmes, il touchera plutôt la partie centrale en créant un trou de plus en plus grand et dépourvu de cheveux.

Qu’est-ce que l’alopécie androgénétique ? 

Quand il s’agit précisément de cette manifestation (alopécie androgénétique), on ne se trouve pas en face d’une pathologie mais plutôt en face d’un problème héréditaire qui frappe hommes et femmes sans distinction. Ce type d’alopécie génétique est sans aucun doute, la cause principale de cette chute de cheveux et elle concerne 50% de la population féminine et 80% de la population masculine. Une diffusion telle qu’elle a acquis, ces dernières années, l’appellation de calvitie commune considérée désormais comme la norme en matière de la chute de cheveux, les traitements ont aussi beaucoup évolué pour éviter les chutes de cheveux et stimuler la repousse des cheveux.

La plupart de ses manifestations de perte sont causées par les hormones androgènes qui sont typiquement masculines, mais elles peuvent aussi être causées par la dihystrostéone qui est une hormone sollicitée par l’enzyme 5-alpha réductase de type 2. Les conséquences de ce processus sont des cheveux très fins et désydratés qui tombent et créent des zones dépourvues de cheveux : on passe alors de la phase anagène de croissance à la phase catagène, puis à la phase télogène de repos.

Mais quels sont les remèdes quand les cheveux tombent et que conseillent les professionnels du secteur pour stimuler la repousse des cheveux en cas d’alopécie androgénétique ?  Qu’est-ce qu’il faut donc faire ?

Finastéride et Minoxidil, deux produits anti chute

Le Finasteride est un médicament qui a été approuvé par la FDA (agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) pour le traitement de l’alopécie androgénétique. Celui-ci est un principe actif avec une structure chimique composée d’azosteroïde et utlisé principalement pour l’hypertrophie prostatique en dosage de 5 mg, tandis que les comprimés à 1mg sont conseillés pour les problèmes de chute de cheveux. Un médicament qui a reçu un accueil positif au fil des ans de la part de toutes les personnes qui l’ont essayé à la suite d’études scientifiques certifiées. Son mécanisme d’action est un mécanisme qui lutte contre la chute de cheveux chez la femme et chez l’homme et il peut être utilisé justement pour agir sur la synthèse de l’hormone citée ci-dessus ; il faut préciser que le Finastéride inhibe l’enzyme 5-alpha réductase de type 2 et va jusqu’à empêcher sa conversion et endommager le scalp en cas d’alopécie.

La prise de ce médicament anti chute de cheveux pendant un minimum de 3 mois n’a pas d’effets collatéraux mais elle doit être prescrite par un médecin de profession. Le comprimé doit donc être ingéré par voie orale et avalé en entier. Les produits pharmaceutiques élaborés à partir de ce principe actif et certifiés sont le Proscar et le Propecia et ils sont considérés comme les plus conseillés et utilisés des remèdes anti chute. On peut associer à ce médicament des compléments alimentaires fonctionnels qui vont assurer à l’organisme un apport nécessaire en vitamines, sels minéraux et protéines indispensables pour éviter la chute de cheveux.

Les résultats qui ont été obtenus par le suivi d’un traitement anti-chute sont très bons et les patients se sont déclarés satisfaits pour une tranche d’âge de 18 à 41 ans avec un arrêt dans la chute de cheveux. Un tout petit pourcentage équivalent à 1% a déclaré le traitement des cheveux non efficace et a décidé de le suspendre.

Le cheveu peut également être traité avec des produits à base de Minoxidil qui est un principe actif qui agit contre la chute de cheveux. En l’occurrence, on l’applique directement sur le crâne sous forme de shampoing ou de lotion anti chute et il a pour but de stimuler la pousse des cheveux et d’assainir la peau du crâne des adultes hommes et femmes touchés par l’alopécie androgénétique.

Son mécanisme d’action est connu et apprécié car il stimule la croissance pour lutter contre la perte de cheveux excessive. Les experts ne parviennent pas à identifier ce qui détermine son action mais il a été en parallèle estimé qu’il impacte la phase anagène en la prolongeant et en stimulant l’action de la phase anagène puis de la phase télogène.

Parmi les remèdes anti chute de cheveux proposés par les professionnels du secteur, celui-ci n’est pas immédiat, les premiers résultats sont en effet constatés 4 mois après le début du traitement des cheveux et de l’application sur le cuir chevelu. Il faut également préciser qu’en cas d’interruption du traitement, le sujet constatera un retour à la normale dans un délai de 4 mois   (avec l’éclaircissement et la chute).

Comment s’utilise-t-il ?Il se présentesous forme de mousse et s’applique directement sur le cuir chevelu, avec une concentration de 2% ou bien 5%, en le répartissant sur toute la zone capillaire touchée (par la chute de cheveux) pendant 4 mois. Une fois atteint le but recherché, on pourra poursuivre en phase d’entretien en réduisant le dosage et l’application capillaire et en respectant les consignes du médecin et celles indiquées dans la notice du produit cheveux jointe, et bien sûr aussi selon la chevelure du patient.

Perte de cheveux, traitement

Les remèdes naturels pour enrayer cette chute des cheveux (alopécie) sont très nombreux et ils se basent d’ordinaire sur une alimentation saine, des produits certifiés et des gestes qui peuvent améliorer la circulation du sang jusqu’au cuir chevelu, et la qualité de la chevelure. Il n y a pas de potion magique ni de remède miracle contre la chute de cheveux mais un mode de vie plus équilibré avec prise de compléments alimentaires sur plusieurs mois peuvent être bénéfiques pour avoir des cheveux sains et forts et ainsi éviter la chute des cheveux tout court.

En cas de chute de cheveux (alopécie), dans tous les cas comme souligné maintes fois, le médecin de profession saura vous conseiller un traitement capillaire plus efficace et adapté à votre cas particulier. En attendant, il existe cependant des mesures qui préservent l’état du cuir chevelu mais pas seulement :

  • Dites non aux régimes drastiques !mais adoptez au contraire une alimentation saine et contrôlez vos apports journaliers en substances essentielles et acides aminés pour le cycle de vie salutaire des cheveux. Privilégiez les aliments riches en zinc, fer, sels minéraux, vitamines et protéines. Vous pouvez aussi faire des cures de compléments alimentaires pour des cheveux plus forts .
  • La biotine/Vitamine B8 est très importante pour le développement de la kératine et pour stimuler la circulation du sang et éviter la perte de cheveux.
  • Les massages qui peuvent être importantspour stimuler la circulation et oxygéner le cuir chevelu et que l’on peut effectuer chaque jour.
  • Se protéger du soleil et des lampes à UVqui déshydratent et ont des conséquences dévastatrices sur la chute de cheveux. .
  • Participer à des séances de laser thérapie, photothérapie et cryothérapie pour maintenir un cuir chevelu sain et éviter la chute de cheveux.

Prévention anti chute de cheveux

Que faire contre la chute de cheveux trop importante (alopécie) ? Comme évoqué auparavant, il existe de nombreux facteurs et causes qui peuvent être à l’origine de cet ennuyeux phénomène de chute de cheveux mais la prévention peut s’avérer importante à l’émergence des tout premiers symptômes et même un peu avant. Il faut avant tout éviter la junk food et les carences en vitamines et sels minéraux (compléments alimentaires). En deuxième lieu, un mode de vie non régulée avec une surconsommation de cigarettes, d’alcool et de médicaments de toute sorte n’est pas recommandée.

Et ce n’est pas tout, il faut toujours essayer  de ne pas utiliser de produit capillaire avec une composition agressive qui entraîne souvent des pellicules – des désquamations et un phénomène de prurit/brûlure. Optez plutôt pour un masque capillaire à base d’huile ou des masques anti-chute avec des ingrédients naturels pour des cheveux plus forts .

Greffe de cheveux

Si le problème de chute de cheveux persiste et qu’au niveau psychologique le problème devienne difficile à gérer ou même être à l’origine d’un repli sur soi , il est alors possible d’avoir recours à une greffe de cheveux. Conseillée surtout aux plus jeunes, l’autogreffe de cheveux est une opération chirurgicale qui consiste principalement à déplacer des fragments de cuir chevelu dans d’autres zones dégarnies et peu altérées, en général plus derrière la nuque.

Dans le cas où ils n´y aurait pas assez de fragments de follicules pileux, le médecin peut alors décider d’utiliser une unité folliculaire du bras, des jambes, du ventre ou de la barbe, l’intervention est alors qualifiée d’ectopique.

Comment cela fonctionne-t-il ? Il faut s’assurer d’une intervention chirurgicale vraiment adaptée, non invasive et celle-ci doit se dérouler dans une structure autorisée et certifiée. Pour ce traitement anti-chute de cheveux définitif, le patient est anesthésié localement selon la nature des cas.

Une première consultation préliminaire est organisée et ensuite le patient définit avec son médecin tous les objectifs les plus importants à atteindre au terme de l’intervention pour la chute de cheveux. Si vous voulez en savoir plus, la procédure prévoit :

  • Anesthésie locale
  • Prélèvement des unités folliculaires sur le cuir chevelu ou sur d’autres parties du corps
  • Préparation de la zone affectée
  • Greffe de cheveux
  • Médication

La durée de l’intervention pour perte de cheveux dépend de la zone capillaire à traiter mais en règle générale, on fait tout en une seule fois. Si le résultat et la croissance ne sont pas satisfaisants, le médecin peut alors refaire une intervention pour améliorer ce résultat et favoriser la croissance et la repousse.

Techniques et méthode

Il existe aujourd’hui des techniques différentes grâce à l’innovation et à de nouvelles études qui ont été réalisées. Auparavant on utilisait une technique baptisée FUT avec le prélèvement d’une bande de peau pour extraire des follicules pileux et ensuite les transplanter sur la zone touchée. Il y a ensuite une suture définitive avec des points à laquelle on ne pouvait plus toucher.

Aujourd’hui, c’est tout à fait vrai, il existe différentes techniques que l’on peut choisir en fonction des desiderata et de la situation particulière du sujet qui se présente. La FUE est idéale pour un résultat parfait et sans cicatrices et avec des coûts qui restent dans les limites du normal et de l’acceptable.

Dans ce cas, on prélève les follicules un par un et puis une fois nettoyés, on les implante sur la zone touchée.

Mais est-ce que tout le monde peut profiter de et faire ces traitements contre la chute des cheveux ?Avant toute chose, il est déconseilléen dessous de 30 ans car la croissance capillaire naturelle pourrait évidemment créer des tâches aux endroits où on a prélevé les follicules tout en créant une sorte d’alopécie.

C’est le médecin qui devra également évaluer l’état de santé du cuir chevelu et du cheveu ainsi que déterminer s’il est judicieux de réaliser une intervention capillaire et quand la réaliser de la manière adaptée. La durée d’une greffe pour chute de cheveux est de 4 heures maximum pour le traitement de zones de petites tailles : si la taille des zones est plus importante, c’est le médecin qui estimera comment subdiviser les différentes interventions en plusieurs séances mais également en fonction de l’intensité de chevelure que l’on souhaite obtenir. Durant l’intervention, le patient ne sent pas de douleur s’il est en bonne santé.

  • Les coûts pour une intervention de ce type sont variables, non seulement selon la typologie, l’intensité et le nombre de séances nécessaires, mais aussi selon le nombre d’unités folliculaires à transplanter. La calvitie d’un patient peut-être d’origine normale ou altérée, et c’est la raison pour laquelle il n’est pas possible d’établir un prix final fixe.
  • On peut se hasarder à dire qu’en général, une greffe de cheveux tourne autour des 3000 à 6000 euros environ par exemple, mais il est nécessaire de demander un devis au professionnel que vous avez vu en entretien.
  • On a souvent tendance à être attiré par un tarif bas, mais il est conseillé de se méfier d’un prix un peu trop modéré en évaluant bien les conditions d’hygiène sanitaire, la qualité des traitements ainsi que la réputation du chirurgien.

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *