Perte De Cheveux Homme 20 Ans | GUIDE + Conseils

Chute de cheveux et calvities juvéniles ?Celles-ci n’ont pas seulement un impact esthétique, elles ont aussi des conséquences psychologiques sur un homme dans sa vie.Quelles sont les  causes de cette manifestation, quels sont les traitements et les remèdes dont nous disposons aujourd’hui ? Voilà ce qu’il faut savoir.

Perte de cheveux juvénile pourquoi ?

La perte des cheveux à 20 ans est une problématique non seulement physique ou esthétique, elle est aussi psychologique. C’est d’ailleurs une manifestation qui concerne un nombre croissant de personnes ces dernières années. Selon une étude clinique réalisée par des spécialistes, on estime qu’un tiers de la population juvénile est confronté à un problème de chute de cheveux ou de calvitie précoce, dès l’âge de 12 ans pour certains sujets. La proportion de femmes touchées par la calvitie est nettement plus basse parmi les jeunes hommes, l’incidence est plus élévée et atteint près de 40%.

Tandis que chez les hommes, il faut prendre en compte la composante héréditaire du chromosome X (alopécie androgénétique), pour les femmes la perte de cheveux peut avoir d’autres causes comme les régimes alimentaires trop stricts, une désordonnée, le stress ou des problèmes hormonaux. Mais la calvitie n’est agréable pour personnes même si la découverte des causes représente un espoir aux vues de nombreuses études cliniques qui sont effectuées.

Perte de cheveux à 20 ans : la psychologie en question

Devoir combattre une calvitie dans la zone frontale ou sur le haut du crâne n’est pas particulièrement agréable quand on est jeune. Les causes psychologiques de cette manifestation apparaissent encore plus ces dernières années où l’on constate plus de sources de stress et de nouvelles pathologies qui éclairent considérablement le phénomène de la calvitie. Dans ce contexte de forte évolution de la société, les dermatologues mais également les psychologues et d’autres professionnels du secteur, misent sur la prévention pour lutter contre la chute de cheveux mais ils essaient aussi de comprendre ce qui déclenche une chute de cheveux (calvitie) pour un jeune homme de 20 ans et plus tard.

Les études et les recherches réalisées ont mis en évidence que quand la psyché masculine en grande souffrance, elle s’exprime par de nombreux biais physiques. Il y a beaucoup de conséquences psychologiques résultant de la perte de cheveux massive qui n’ont jamais été considérées ou jugées peu importantes ; il y a pourtant une vraie relation entre l’aspect physique et la bonne santé de l’âme.

  1. Les calvities précoces pour un homme sont souvent associées à un manque de virilité ou de beauté. Elles sont pourtant la manifestation d’un problème qui devient vite très sérieux : les cheveux sont une façon d’être, un signe distinctif, ils peuvent se couper, on les colore, les laisse pousser ou on les personnalise. Mais à partir du moment où l’on constate une calvitie précoce, il est crucial de faire un travail différent sur la personne touchée par cette calvitie .
  2. Il est bon de rappeler que dans de nombreux cas de calvitie, on ne fait pas toujours le lien comme on le devrait avec l’usage de produits contenant des agents chimiques particuliers et agressifs, avec la mise en place sans consultation préalable du médecin spécialiste de solutions non certifiées pour donner du volume aux cheveux. Par ailleurs on n’accorde aussi trop peu d´mportance au stress et à une existence désordonnée.
  3. Un désordre de nature dermatologique peut aboutir à une pathologie grave comme l’alopécie (calvitie) et aller jusqu´à l’atteinte irrémédiable des follicules pileux: Ces follicules pileux peuvent alors ne plus pouvoir produire de cheveux dans leur nouveau cycle vital. De très nombreux hommes touchés la survenue d’une calvitie à 20 ans – parfois même avant – ont tendance à s’isoler et à ne plus sortir avec leurs amis, et encore moins en compagnie de jeunes filles. Ils se sentent exclus car ils ne peuvent plus suivre la mode en adoptant la dernière coiffure tendance du moment.
  4. Il ne faut donc pas, dès le début et à cet âge si particulier, considérer seulement  la calvitie dans son aspect physique, il faut aussi voir les effets secondaires et conséquences psycho-sociales : le manque d’estime de soi, le manque de sécurité ont des répercussions au niveau social, scolaire et professionnel.

Effets et symptômes

Qu’est-ce qui peut au début provoquer une perte de cheveux à l’âge de 20 ans et quels sont les symptômes de la calvitie juvénile ? Quelque soit la cause, l’un des premiers symptômes rencontrés est une forte brûlure et un prurit sur le cuir chevelu.

Dans certains cas, on constate la survenue de pellicules et d’une désquamation liés à une inflammation de la peau du crâne, et qui se manifeste d’abord par un éclaircissement pouvant aller jusqu’à une perte complète des cheveux. Ces derniers sont fragiles, très fins, de couleur altérée. L’alopécie androgénétique est l’un des premiers effets mais il existe d’autres formes de manifestation, qui vont perturber la vie des hommes (mais aussi celle des femmes).

Inutile de dire qu’il faut, dès les premiers symptômes, s’adresser à un professionnel pour évaluer les causes, les pathologies et décider du juste traitement à appliquer.

Chez les sujets masculins, la perte des cheveux se manifeste de manière différente :

  • Chez l’homme, on constate le problème de perte des cheveux, c’est d’abord sur la zone du front mais celui-ci peut s’étendre progressivement et toucher toute la tête ou une partie plus importante en tout cas.
  • Chez les femmes, au contraire, cela fonctionne différemment. On constate d’abord une finesse accrue des cheveux dans la zone centrale du crâne, ce qui crée une sorte de trou oval imberbe au centre du crâne.

Les causes de la perte de cheveux

Chez les jeunes garçons (chez l’homme) , quelles sont les causes importantes de telles manifestations ? Le tout premier motif de perte des cheveux est ici la survenance d’une alopécie androgénétique souvent héréditaire et provoquée par les hormones androgènes. [On pourra alors prescrire des médicaments dermatologiques à base de minoxidil très souvent utilisé pour l’alopécie androgénétique. La prise de minoxidil est toujours encadrée par un médecin. Le minoxidil est prescrit aux jeunes hommes mais attention le minoxidil est proscrit pour la femme enceinte],

Que sont ces hormones ? Il s’agit des hormones responsables de l’apparition des caractères distinctifs d’une personne mais encore d’un processus de différenciation lié au sexe d’appartenance. Ces hormones jouent un rôle déterminant à l’âge de 12 ans chez les filles et à l`âge de 13 ans chez les garçons : la production d’hormones androgènes augmente considérablement durant cette période et initie un développement typique du passage de l’enfance à l’âge adulte.

Il arrive que certaines zones soient particulièrement sensibles à de telles hormones. Cela signifie que le dihystrostérone (DHL) travaille plus encore lorsqu’il est catalysé par l’enzyme 5-alpha réductase.

Pour en savoir plus, parmi les autres causes, on met en avant :

  • Des facteurs liés à l’angoisse, à des traumas plus ou moins graves physiques et/ou psychologiques.
  • Des déséquilibres hormonaux liés è la thyroïde, à l’hypophyse et aux glandes surrénales
  • Des maladies auto-immunes ou des allergies à certains médicaments
  • Des troubles alimentaires et des carences
  • Des causes congénitales

Prédisposition génétique et chute de cheveux : Combien est-ce important ?

La prédisposition génétique est-elle déterminante ? Selon les professionnels du secteur, il s’agit de l’un des facteurs fondamentaux qui conduisent vers une calvitie juvénile. En réalité plus la perte de cheveux est agressive, et plus elle est liée à une hérédité féminine dangereuse (c’est-à-dire transmise par la mère).

Diagnostic

Comme nous l’avons déjà souligné, et comme le font apparaître de nombreux articles, à partir du moment où l’on constate une perte de cheveux anormale, il faut impérativement s’adresser à un spécialiste du secteur. Cela conduira le patient vers une prise de conscience de ce qui a pu déclencher cette manifestation plus ou moins grave.

Quand il s’agit d’une personne jeune (entre 12 ans et 20 ans), le diagnostic doit s’établir de manière attentive et détaillée, en essayant de ne pas perturber davantage le psychisme du patient déjà bien entamé par ce trouble. Un dermatologue spécialisé ou un médecin trichologues sont des figures professionnelles qui sont capable de comprendre les causes de la calvitie précoce et les traitements à appliquer ensuite pour soigner.

Le premier examen à envisager, après bien entendu une série de questions sur le mode de vie du patient, sera une soigneuse observation du cuir chevelu, c’est-à-dire un tricotest qui permet d’observer en détail grâce à des lunettes grossissantes : l’aggrandissement est utile pour évaluer l’état médical mais encore le bien-être/mal-être lié au cuir chevelu lui-même.

La gravité de la situation émerge lors de ces tests et on pourra dès lors proposer au patient une cure trichologique adaptée avec des traitements anti chute, et fortifiants pour retrouver l´équilibre nécessaire à la repousse des cheveux.

Pour un stade plus avancé de la pathologie, on propose alors un PRP qui est un plasma riche en plaquettes en gel avec un concentré qui agit donc sur les cellules en les pénétrant en profondeur pour stimuler la croissance et activer la circulation du sang.

Une autre solution à envisager en général est la greffe de cheveux avec de nouvelles techniques innovantes qui agissent directement sur les cheveux qui n’ont pas profité de l’action du DHT car dénués de récepteurs. Devenir chauve est tout sauf une fatalité. Il n’y a ni contre-indications ni cicatrices après l’intervention.

Qu’est-ce que la greffe de cheveux ? 

La greffe de cheveux est une solution qui peut être conseillée par un professionnel du secteur quand la manifestation de chute des cheveux sur un individu de 20 ans arrive à un stade où le sujet concerné n’arrive plus à l’accepter. Être chauve à 20 ans est difficile à accepter.

  • La greffe de cheveux est une intervention sans douleur qui garantit un résultat non artificiel, mais bien fait au contraire et tout à fait naturel. C’est la raison pour laquelle nombreuses sont les personnes qui la trouvent idéale et y ont recours puisqu’elle ne présente aucun effet collatéral et qu’il n y a pas de soin post intervention à effectuer. La seule chose importante est la délicatesse dans le traitement de la zone touchée.
  • Les micro-cicatrices disparaissent après quelques semaines et il n y a jamais ni gênes ni problèmes esthétiques particuliers. Cette solution fait souvent l’unanimité même si parfois elle coûte cher.

Remèdes naturels contre la chute des cheveux 

Y-a-t-il des remèdes ou des autres solutions naturelles pour lutter contre la chute des cheveux et éviter de devenir chauve Inutile de rappeler qu’il n’existe ni potions magiques ni remèdes miracles et qu’il est en effet bon de s’adresser à un professionnel du secteur. Les traitements ne stoppent pas la calvitie mais ils tendent à renforcer, hydrater et constituent un apport journalier important en vitamines et sels minéraux.

Mais avant de voir quels peuvent être les ingrédients de Mère Nature, il faut rappeler que l’alimentation est très importante pour des cheveux sains et vigoureux. Un mode de vie sain et équilibré, avec des aliments riches en protéines, vitamines, sels minéraux sont de bonnes solutions pour la bonne santé de tout l’organisme. Il existe un début à tout donc pourquoi ne pas mettre en place une nouvelle organisation de votre alimentation

Mais pas seulement, la nature nous fournit de précieux alliés :

  • L’avocat est utilisé en traitement depuis l’antiquité pour ses propriétés nutritionnelles, sa haute teneur en vitamines et acides aminés essentiels. On peut manger le fruit en l’état ou utiliser sa pulpe pour faire un masque qu’il faudra laisser poser 15 minutes avant de faire un shampoing. Mais ce n’est pas tout, son jus est encore utilisé pour rincer : une utilisation à 360° !  Il y a de nombreux articles publiés sur le sujet.
  • L’aloe vera qui est une plante officinale nourrissante et fortifiante en traitement de votre chevelurex en profondeur. Un allié de toujours pour l’organisme et son extrait est utile pour renforcer et stimuler la circulation sanguine. Comment faire ?  Appliquer l’extrait et masser délicatement avant le lavage avec un produit délicat et certifié. Il stimule en plus la croissance en hydratant et en nourrissant.
  • L’Amlaest un fruit assez peu connu en Italie. Il vient d’Inde et garantit une forte teneur en vitamine C et en sels minéraux. Il peut s’avérer utile comme ingrédient dans les masques ou les baumes qui peuvent aider à lutter contre la chute des cheveux grâce à une application directe qui garantit une bonne hydratation, une stimulation du collagène et nourrit le cheveu en continu.
  • Le gingembre est depuis longtemps considéré comme un allié de poids pour l’organisme et le système immunitaire.Mais pour les cheveux également, il est intéressant à cause notamment de son action anti-inflammatoire et antiseptique. Peut être idéal pour améliorer la bonne santé des cheveux et réguler le sébum.
  • L’huile d’olives est dotée de propriétés qui stimulent la circulation du sang, hydratent en profondeur. Il suffira de quelques gouttes que l’on laisse poser pendant 15 minutes, on rince avant de poursuivre avec un changement habituel.
  • L’huile de noix de coco est importante non seulement pour la peau mais également pour les cheveux. Un traitement naturel que l’on peut appliquer directement sur les cheveux en masque à laisser poser 5 minutes avant ou après un shampoing.

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *